Ma première paire de chaussettes

Pourquoi des chaussettes ? J’ai eu envie de me lancer dans les chaussettes principalement parce que l’idée d’avoir toujours à portée de main un petit en-cours facile à réaliser et facile à transporter me plaisait. Comme je l’ai déjà évoqué, je suis plutôt mono-projet mais je n’ai pourtant pas toujours envie de me prendre la tête sur des tricots compliqués avec motifs, torsades, diminutions, augmentations, etc… Ce qui ne m’empêche pas pour autant d’avoir envie de m’occuper les mains !

Et puis il faut aussi bien avouer que les chaussettes tricotées sont plutôt jolies et ont le gros avantage de réchauffer vraiment nos petits pieds.
Il n’en fallait pas plus pour me séduire, me voilà donc lancée !

La laine utilisée

N’étant pas très sûre de moi pour la réalisation de ces premières chaussettes je n’ai pas voulu investir dans de la laine trop chère. J’ai donc choisi la laine spéciale chaussette de chez Katia dans un dégradé de bleu (pour un peu moins de monotonie).

J’en ai utilisé 100g sur les 150 que contenait ma pelote soit environ 273 mètres.

Le patron

Pour ces chaussettes je ne voulais donc pas suivre un patron précis mais « créer » mon propre patron, que je pourrais reproduire facilement sans avoir à imprimer et lire un tas d’instructions.

J’ai donc procédé ainsi en aiguilles 2,75 :

– Turkish cast-on pour 20 mailles
– Augmentations tous les deux rangs en KFB jusqu’à 52 mailles
– Tricot en jersey jusqu’à 15,5 cm (je fais du 35/36)
– Fish lips kiss heel
– Tricot en jersey sur 7 cm après le talon
– Tricot de 3 cm de côtes 2/2
– Faire un rabattage élastique

La seule difficulté a donc résidé dans la réalisation d’un fish lips kiss heel que je ne connaissais pas. J’ai donc acheté le patron qui est en anglais et assez long, mais comme je l’avais lu dans plusieurs articles de tricoteuses, seules quelques pages sont vraiment indispensables.

La durée

En tricotant ces chaussettes comme second projet il me semble avoir mis environ 1 mois à les réaliser. Mais si l’on se concentre sur le nombre d’heures passées, c’est assez rapide, le jersey en magic loop que l’on retrouve sur la majeure partie des chaussettes monte très vite.

Le résultat final

Je les trouve très jolies et elles sont à ma taille ! En revanche la laine gratte un peu bien qu’elle se soit un peu adoucie au lavage. Je crois que l’on peut donc dire que je suis plutôt très sensible à la douceur des laines et ce même sur les pieds.

J’ai hâte de voir comment cette première paire va vieillir et j’ai également très envie de tester de nouvelles laines et m’amuser avec les couleurs et les motifs !

Leave a Reply